Open Djeliba, une autre façon moderne d'informer les populations


C'est en juin 2013 dernier, lors du Bouaké e-School Time (BEST 2013), qu'a été présenté la plate-forme de journalisme citoyen par SMS qui en réalité se décline comme une plate-forme Libre d’information participative et collaborative.
Cette solution permet à n’importe quel citoyen de faire des remontées d’informations par SMS vers un serveur Jerry DIT conçu avec du matériel de récupération, reconditionné dans un bidon de 20 litres (Jerrycan), sur lequel est installé une distribution Emmabuntus 2 qui se distingue par une consommation énergétique réduite, et sur lequel est branché un vieux téléphone portable qui fait office de Modem GSM.

L’information envoyée par le citoyen, après avoir été validée par un modérateur est ensuite diffusée aux abonnés régulièrement inscrits sur la plate-forme.
Après le bon fonctionnement de cette plate-forme lors de sa première sortie dans le cadre de lUniversité d’été sur le Journalisme (&) Citoyens organisée par l’Agence de Communication digitale E-Voirle Jerryclan, promoteur de cette application a décidé de la mettre à la disposition de toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient l’intégrer dans leur système de Communication. Pour offrir une identité à cette application, les membres du JerryClan Côte d’Ivoire ont décidé de l’appeler Open Djeliba . En langue malinkéDjéliba signifie griot ! Donc Open Djeliba est désormais l’application LIBRE, qui permet de diffuser des informations par SMS vers une communauté cible.
Open Djeliba, comme l’a si bien décliné le JerryClan Côte d’Ivoire, veut être la base d’une grande famille d’applications libres de diffusion de ressources africaines par SMS. Ainsi , Open Djeliba s’apprête à accompagner dans les prochains jours le projet CivRoute, une plate forme participative d’informations routières. L’apport d’Open Djeliba sera de permettre à n’importe quel citoyen de signaler des embouteilles, des accidents de la circulation, des chaussées dégradées, des feux tricolores non fonctionnels, par SMS afin que tous ceux qui sont inscrits sur la plate-forme CivRoute, reçoivent les informations par SMS en temps réel. Une deuxième réutilisation du projet Open Djeliba est le projet Jerry MLearning en cours d’élaboration et dont l’objectif est de mettre en place un disposition de production de contenus et d’échanges de ressources entre les élèves et les enseignants à partir d’une application mobile. La 3ème déclinaison du projet Open Djeliba est la mise à la disposition de toute la communauté internet ivoirienne, d’un système d’information participative et d’alertes instantanées par SMS : informations, alertes, rappels de calendrier des événements, convocation de réunions, demandes de ressources, etc.
Déjà de belles reprises du projet Open Djeliba se pointent à l’horizon , et c’est cela le fondement du Logiciel Libre : être utile à la communauté ; C’est à juste titre que l’Unesco en janvier 2004, a élevé le Logiciel Libre au rang de patrimoine mondial de l’humanité et a conféré par la même occasion à GNU la valeur symbolique de « Trésor du monde ».
Si vous luttez pour la promotion du logiciel Libre en Afrique, sachez tout simplement que votre combat est noble et reconnu d’utilité publique.

Partage sur Google Plus

About Foster Ncho

Foster N'CHO est Entrepreneur et blogueur, passionné du monde TIC et du partage de savoir. Ma mission première est de créer un cadre participatif pour accompagner les jeunes porteurs de projets pouvant changer positivement le quotidien des Africains.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire